SOGET renforce la stratégie bas carbone de sa software factory et s’appuie sur Global Climate Initiatives

Green IT
Photo : © iStock

Le secteur du numérique était responsable fin 2020 de 3 à 4 % des émissions de gaz à effet de serre émises dans le monde et 2 % au niveau national, selon les estimations de l’Arcep. Ce chiffre pourrait augmenter de 60 % d’ici 2040 si aucune mesure n’est prise pour réduire l’empreinte sur l’environnement.

Face à ces chiffres qui ne vont cesser de croître, SOGET, éditeur de logiciels, s’engage dans une démarche RSE en accord avec sa conscience environnementale, et s’inscrit donc dans les recommandations de l’Arcep.

Innovation numérique et transition écologique

Dès 2015, SOGET a entamé le cheminement de sa démarche d’écoconception logicielle, en faisant le choix de tester le développement et l’hébergement de ses produits sur les dernières technologies de Microsoft et notamment le Cloud Azure. Ce choix a été fait pour des raisons de performance offrant aux clients plus de rapidité et de sécurité. Mais également de manière responsable, le Cloud Azure travaillant sur la
« carboneutralité » depuis 2012.

Aujourd’hui, le PCS S)ONE qui connecte plus de 25 000 utilisateurs quotidiennement est hébergé sur ce cloud. Les logiciels étaient auparavant créés et maintenus sur des data centers internes entrainant de lourdes dépenses énergétiques. Ce changement s’inscrit dans une démarche numérique responsable.

Les dernières applications SOGET, telles que S)ONE Tracks et S)ONE Green sont responsives et adapte la résolution des contenus aux écrans. Le temps de chargement est optimisé, moins de ressources sont utilisées, la navigation est claire et fluide. Il en va de même pour le parcours utilisateur, il est simplifié au maximum, offrant à l’utilisateur une simplicité d’accès à l’information. Ce sont autant d’éléments qui concourent à la logique « green I.T » de la software factory SOGET.

Mesurer pour mieux agir avec Global Climate Initiatives

SOGET dans le cadre de sa démarche d’écoconception logicielle, s’est engagée dans la réalisation de son bilan carbone. La plateforme GCI (Global Climate Initiatives) a été retenue, proposant un outil de pilotage complet, qui définit et conduit l’objectif bas carbone. Les fonctionnalités de GCI ne se limitent à la réalisation du bilan carbone. L’outil fournit également des reporting analytiques, des simulations de plans d’actions et propose l’accompagnement d’experts. Elle soutient donc les objectifs des entreprises fixés sur le long terme.

« SOGET est une PME de 100 salariés, il est important pour nous de nous inscrire dans une démarche de développement logiciels écoresponsable et de sensibiliser nos collaborateurs sur les enjeux écologiques. L’amorce de cette stratégie bas carbone va permettre de situer l’entreprise pour ensuite pouvoir prendre des mesures et fixer des trajectoires à moyen et long terme de réduction, que nous atteindrons collectivement. »

Julien Prével, Directeur Général Adjoint de SOGET

L’offre développée par GCI couvre les scopes 1 et 2 définit par l’article 75 de la loi Grenelle II concernant les organisations. Mais également le scope 3, dédié au prestataire, sous-traitants et fournisseurs. C’est l’intégralité de l’écosystème SOGET qui s’inscrira dans la démarche « Calculer, Réduire, Compenser ».

« Je suis en charge du pilotage de ce projet et SOGET s’engage à réduire de 30% d’ici 2030 ses émissions carbones. Nous souhaitons prendre l’initiative et inscrire SOGET dans une trajectoire bas carbone, sans attendre que la réglementation s’accélère. »

Jérôme Steinlé, Directeur Administratif et Financier de SOGET

 

> Télécharger le communiqué de presse