SOGET partenaire des Rencontres Africa à Kinshasa

SOGET était présente aux côtés de Bureau Veritas et SEGUCE pour présenter le Guichet Unique du Commerce Extérieur aux Rencontres Africa 2022.

Les Rencontres Africa est une convention d’affaires fondée en 2016 entre des dirigeants d’entreprises françaises et africaines. L’événement alterne chaque année entre la France et l’Afrique et est organisé par Classe Export.

La convention d’affaires réunit des dirigeants d’entreprise, des investisseurs, des porteurs de projets et des décideurs politiques de plus de 30 pays africains et de la France. Son objectif est de proposer des rencontres entre entreprises africaines et françaises, de faciliter les échanges, d’élargir les partenariats et de discuter des conditions d’accélération de la croissance et de la création d’emplois.

Focus sur l’édition 2022

La manifestation s’est déroulée sous le Haut parrainage du Président de la République, Felix Antoine Tshiseked. 400 personnes ont assisté à la journée de conférence du mardi 22 novembre et au total environ 1 000 décideurs ont répondu présents.

La première journée était dédiée à 6 conférences sur diverses thématiques. Les deux jours suivants étaient consacrés à des rendez-vous d’affaires.

La modernisation
des transports et équipement logistique
quelle feuille de route pour la RDC ?

SOGET est intervenue sur la thématique logistique transport au sein de cette conférence animée par Marc Hoffmeister, Commissaire Général des Rencontres Africa et PDG de Classe Export.

Assainir l’environnement du commerce extérieur

La conférence a été introduite par le professeur Henry Gerendawele Ngbase, Directeur Général Adjoint de l’ANAPEX (Agence Nationale de Promotion des Exportations). Ce dernier a mis en exergue la corrélation entre la logistique, le Guichet Unique et le commerce extérieur.

Rappelant que le commerce extérieur fait intervenir plusieurs acteurs et plusieurs documents à traiter ce qui peut engendrer du retard.  Il était alors essentiel de mettre en place un mécanisme intelligent pour simplifier les démarches et dématérialiser les documents, d’où l’instauration d’un GUICE – Guichet Unique Intégral du Commerce Extérieur –, opéré par SEGUCE. Ce dernier a permis d’assainir l’environnement du commerce extérieur, de tracer les opérations, ainsi qu’une transparence dans les interventions et les activités des intervenants.

Un temps de passage des marchandises divisé par 10

Monsieur Stéphane Gaudechon, Vice-président de Bureau Veritas a ensuite enchaîné sur les mérites du système faisant du GUCE un outil remarquable de facilitation du commerce. Le périmètre couvert par le Guichet Unique en RDC est remarquable puisqu’il couvre aussi bien les domaines portuaires, aéroportuaires et terrestres. Il amène également vers la digitalisation de l’Afrique et apporte de nombreux bénéfices aux clients.

L’automatisation, la sécurisation et la traçabilité des processus, offrent un temps de passage des marchandises divisé par 10 (de 45 à 4 jours). L’ensemble des entreprises congolaises sont interfacées avec le Guichet Unique. Tout comme les 18 banques présentes sur le territoire. Toutes ces actions aboutissent à la dématérialisation de l’ensemble des documents.

Le ferroviaire comme solution

Monsieur Lionel Sohier, General Manager de CMA CGM est venu mettre en évidence les difficultés par moment rencontrées sur le terrain. La RDC est une mégalopole engorgée qui compte 17 millions d’habitants. Le Port de Matadi accueille 110 000 EVP actuellement et ce chiffre est amené à croître de 5 à 10% annuellement.

Les opérations de transport des marchandises sont parfois très compliquées au vue de l’état de routes et du manque de rail pour permettre le transport ferroviaire.

50% des lignes régulières d’HAROPA relient l’Afrique

La parole était ensuite à Monsieur Philippe Dehays, Vice-Président de l’UPR.  Avec ses places Le Havre, Rouen, Paris ; HAROPA constitue le 1er Port de Groupage sur l’Afrique sur l’axe Nord-Sud.

HAROPA réalise plus de 150 liaisons directes dans le monde, dont près de la moitié sur les ports africains. Une vingtaine de départs sont organisés chaque semaine vers l’Afrique.

La digitalisation améliore les process métier pour créer de la valeur

Monsieur Hervé Cornède, Président de SOGET est venu conclure cette conférence. Il a souligné la résilience du GUCE présent en République Démocratique du Congo.

Les objectifs de SOGET sont de rendre compétitif les process métiers, de booster et optimiser les infrastructures de rendre le pays plus compétitif et sécuriser les investisseurs.