SOGET, a 15-year partnership with Africa

terminal à conteneurs à Abidjan, Côte d'Ivoire
Abidjan ©PAA
 •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •

Aujourd’hui, 6 pays du continent africain sont équipés par les solutions SOGET et 24 sites logistiques sont couverts, aussi bien des ports, des aéroports que des postes frontières.

Notre mission à travers la commercialisation de nos logiciels est la fluidification et la sécurisation du commerce international. Cette mission est également un engagement fort auprès des communautés sur place. Chaque installation entraîne des développements importants pour le pays et la formation des équipes locales. Au total, 19 000 personnes ont été formées en 15 ans, afin de pouvoir exploiter au mieux les solutions SOGET.

Retour place par place sur ces projets ambitieux menés avec des opérateurs locaux.

Maurice

En 2007, SOGET commence sa collaboration avec la communauté portuaire et aéroportuaire de Port Louis pour la mise en place et l’exploitation du Guichet Portuaire AP+, 3e génération de Port Community System. MaCCS (Mauritus Cargo Community System) est l’opérateur local créé sur place afin d’accompagner le pays dans sa transition numérique pour optimiser ses flux logistiques et de transport maritime, aérien et routier. Un enjeu décisif pour ce hub régional majeur de l’Océan Indien.

Bénin

Depuis 2010, Bureau Veritas, leader mondial des services d’évaluation de conformité et de certification et acteur majeur des services de facilitation du Commerce en Afrique et SOGET, leader mondial du Port Community System travaillent conjointement à l’exploitation du Guichet Unique Portuaire AP+ au port de Cotonou, avec l’opérateur local SEGUB. Ce projet a vu le jour à la suite d’une consultation internationale du gouvernement béninois. Depuis la mise en place de ce Guichet Unique Portuaire, la compétitivité du port de Cotonou s’est accrue : diminution du temps de passage des marchandises, sécurisation et croissance de la collecte des recettes de l’État.

L’État Béninois a repris la gestion intégrale du Guichet Unique en 2018.

Gabon

La même année, SOGET a commencé à travailler avec le Conseil Gabonais des Chargeurs – CGC – pour fournir des solutions digitales, servant de booster à la performance du Commerce Extérieur du Gabon.

Ainsi le BIETC, Bordereau d’Indentification Électronique de Traçabilité des Cargaisons, gère les déclarations des marchandises import/export et permet une traçabilité des cargaisons. Cette solution continue d’évoluer régulièrement dans ses fonctionnalités, offrant une meilleure ergonomie et sécurité. SOGET accompagne la volonté de la Présidence Gabonaise d’inscrire le pays dans la modernité avec la numérisation et la simplification des pratiques commerciales.

République du Togo

La création du Guichet Unique était l’une des réformes structurelles engagées par la République Togolaise pour améliorer la compétitivité de son économie et lui permettre de tirer le meilleur parti de sa situation géographique stratégique.
Le GUCE (Guichet Unique du Commerce Extérieur) a été mis en place en 2013,
par SOGET et Bureau Veritas. Le Port Community System AP+ sert de support unique à toutes les procédures et formalités pour le dédouanement et l’enlèvement des marchandises à tous les points d’entrée et de sortie du territoire. Les principaux enjeux de ce projet étaient l’augmentation des volumes de marchandises transitant par le Togo et l’amélioration de son positionnement dans les classements internationaux. On observe aujourd’hui, une amélioration de l’attractivité du pays, une fluidification des opérations et un renforcement de la productivité des acteurs de la communauté.

République Démocratique du Congo

Le guichet unique du commerce extérieur de la République Démocratique du Congo bat des records de performance, dans le pays le plus vaste d’Afrique. Installé en 2014, il couvre 14 sites logistiques, 10 pôles de pré-dédouanement, 30 acteurs enregistrés et plus de 8 000 opérateurs interconnectés : l’un des plus grands projets de Guichet Unique de par sa dimension géographique, son périmètre et son format.

La plateforme dématérialise des processus logistiques, administratifs et réglementaires liés à l’importation et l’exportation des marchandises en RDC, intègre les modules de pré et post dédouanement sur tous les modes de transport, permet la facturation par émission de Bordereau de Frais Unique (BFU).

A la pointe de la technologie, le Congo exploite la 4e génération de PCS développée par SOGET : S)ONE, qui garantit une cybersécurité sans faille, une couverture étendue des trafics et des sites logistiques et des fonctionnalités novatrices et exclusives. On observe dans le pays la création d’une véritable communauté d’acteurs économiques, la fluidification du commerce extérieur et la protection des revenus de l’État.

Côte d’Ivoire

L’un des défis majeurs pour le Port Autonome d’Abidjan était l’amélioration des services d’escales aux navires. La mise en service d’un Port Operating System (POS) permet de connecter tous les opérateurs intervenants lors de l’escale des navires et a augmenté la compétitivité du pays grâce, entre autres, à l’automatisation et la fluidification des procédures portuaires.

La mise en service des solutions SOGET a contribué à l’amélioration des performances logistiques nationales pour tous ces pays, en témoignent de nombreux indicateurs positifs.

> Lire le communiqué de presse intégral

SOGET, a 15-year partnership with Africa

terminal à conteneurs à Abidjan, Côte d'Ivoire
Abidjan ©PAA
 •  •  •  •  •  •  •  •  •  •  •

Today, 6 countries on the African continent are equipped with SOGET solutions and 24 logistics sites are covered, including ports, airports and border posts.

We are committed to making international trade more fluid and secure through the marketing of our software. This mission is also a strong commitment to the local communities. Each installation leads to important developments for the country and training of local teams. In total, 19,000 people have been trained over the past 15 years to make the best use of SOGET solutions.

A site-by-site review of these ambitious projects carried out with local operators.

Mauritius

In 2007, SOGET began working with the Port Louis port and airport community to set up and operate the AP+ Port Counter, the third generation of the Port Community System. MaCCS (Mauritus Cargo Community System) is the local operator created to support the country in its digital transition to optimize its logistics flows and maritime, air and road transport. This is a decisive challenge for this major regional hub in the Indian Ocean.

Benin

Since 2010, Bureau Veritas, the world leader in conformity assessment and certification services and a major player in trade facilitation services in Africa, and SOGET, the world leader in the Port Community System, have been working together to operate the AP+ Port Single Window in the port of Cotonou, with the local operator SEGUB. This project was initiated following an international consultation by the Beninese government. Since the implementation of this Single Port Window, the competitiveness of the port of Cotonou has increased: reduction of the passage time of goods, security and growth of the collection of state revenues.

The Beninese state took over full management of the Single Window in 2018.

Gabon

In the same year, SOGET began working with the Gabonese Shippers’ Council – CGC – to provide digital solutions, serving as a booster for Gabon’s Foreign Trade performance.

Thus, BIETC, the Electronic Cargo Identification and Traceability Form, manages import/export goods declarations and allows for cargo traceability. This solution continues to evolve regularly in its functionalities, offering better ergonomics and security. SOGET supports the will of the Gabonese Presidency to bring the country into the modern world with the digitization and simplification of trade practices.

Republic of Togo

The creation of the Single Window was one of the structural reforms undertaken by the Republic of Togo to improve the competitiveness of its economy and enable it to make the most of its strategic geographical location.

The GUCE (Guichet Unique du Commerce Extérieur) was set up in 2013,

by SOGET and Bureau Veritas. The Port Community System AP+ serves as a single support for all procedures and formalities for the clearance and removal of goods at all points of entry and exit of the territory. The main challenges of this project were to increase the volume of goods transiting through Togo and to improve its position in international rankings. Today, we can see an improvement in the country’s attractiveness, a fluidity of operations and a strengthening of the productivity of the community’s actors.

Democratic Republic of Congo

The Democratic Republic of Congo’s single window for foreign trade is beating records for performance in Africa’s largest country. Installed in 2014, it covers 14 logistics sites, 10 pre-clearance hubs, 30 registered actors and more than 8,000 interconnected operators: one of the largest Single Window projects in terms of its geographic size, scope and format.

The platform dematerializes logistical, administrative and regulatory processes related to the import and export of goods in the DRC, integrates pre- and post-clearance modules for all modes of transport, and allows for invoicing by issuing a Single Expense Voucher.

At the cutting edge of technology, Congo uses the 4th generation of PCS developed by SOGET: S)ONE, which guarantees flawless cyber security, extensive coverage of traffic and logistics sites, and innovative and exclusive features. A real community of economic players has been created in the country, foreign trade has become more fluid and government revenues have been protected.

Ivory Coast

One of the major challenges for the Autonomous Port of Abidjan was to improve port services for ships. The implementation of a Port Operating System (POS) allows to connect all the operators involved in the call of ships and has increased the competitiveness of the country through, among other things, the automation and fluidity of port procedures.

The implementation of SOGET solutions has contributed to the improvement of national logistics performance for all these countries, as evidenced by many positive indicators.

> Read the full release